Intense journée

14 janvier 2019 à 14:23

Ce sont des moments qui marquent la vie d’une commune. Samedi dernier, la municipalité bout du pont de l’arnaise a procédé aux inaugurations de l’entrée du village et de la salle polyvalente avant de procéder à la traditionnelle cérémonie des vœux. Trois événements en un en présence de Christophe Ramond, président du département et de Philippe Bonnecarrère, sénateur du Tarn. A 17h, les élus locaux se sont retrouvés non loin du centre commercial Leclerc. Entre fin 2017 et début 2018, cet axe, très fréquenté, a été totalement rénové. Un chantier qui aura coûté 377.702€ avec une aide du département à hauteur de 42.200€. A noter que la commune récupérera également 46.000€ de FCTVA. Des travaux nécessaires afin de sécuriser l’endroit et le rendre beaucoup plus esthétique.

Autre grand dossier inauguré, celui de la salle polyvalente. Ce fût LE projet de l’année écoulée. « Vous le comprenez, le coût de ce type de dossier est forcément important, 756.952 €. Mais nous avons pu obtenir 251.173€ d’aides de la part de nos partenaires publics. L’Etat au travers de la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux pour 139.500€ et le Conseil départemental pour 111.673€. Nous allons aussi récupérer 95.000€ de FCTVA », a souligné Bernard Prat, maire de Bout du Pont de l’Arn. Un équipement tout neuf réalisé avec des matériaux nouvelle génération et des entreprises essentiellement locales. « Aujourd’hui, cet outil municipal offre un véritable confort pour tous les utilisateurs. Vous pouvez d’ailleurs demander aux différentes associations du village », a poursuivi l’édile du village. Ce dernier a ensuite enchaîner avec la traditionnelle cérémonie. Une cérémonie suivie par près de 400 personnes.

2019 : encore des travaux

L’année qui débute s’annonce également très riche. Côté travaux, la rue du Banquet sera totalement reprise (tous les réseaux, l’éclairage public et les trottoirs). Une rue qui sera laissée à double-sens mais avec la création de chicanes afin de faire ralentir les véhicules. Coût estimé du chantier : 1.2 millions d’euros. La municipalité réalisera aussi des aménagements à Coucourens et Cucussac ainsi que la réhabilitation du chemin entre le quartier de la mairie et celui de l’Estrade basse. A noter qu’un autre chemin piétonnier sera créé pour faciliter l’accès au centre commercial. Enfin, des caméras de vidéo-surveillance seront installées sur trois sites bien distincts : la mairie, la salle polyvalente et le rond point de la zone commerciale.

Le secteur de l’économie devrait frémir dans les prochains mois. L’enseigne Centrakor va s’installer en face de Bricomarché dans la zone d’activité de la Métairie Neuve. « Alors certains diront que c’est simplement un transfert de Mazamet. Eh bien non puisque si l’enseigne n’avait pas trouvé de terrain, elle aurait quitté le bassin mazamétain », a expliqué lors de cette cérémonie le premier magistrat. D’autres projets sont dans les tuyaux mais difficile d’en parler à l’heure actuelle. Enfin les animations seront nombreuses. Entre le repas des aînés (26 janvier), les 20 ans du festival de chorales avec la venue de Michel Etcheverry (3 mars) et le feu d’artifice intercommunal le 13 juillet, en passant par le concert de Pierre Lemarchal (31 mai), la soirée Bodegas (31 août) et le salon vins et terroir en novembre, il y en aura pour tout le monde. De quoi passer de bons moments.

La soirée s’est terminée autour d’un buffet-dînatoire animé par le groupe Rumba Tech. 2019 est bel et bien lancé à Bout du Pont de l’Arn.