Quel anniversaire !

18 février 2019 à 11:36

« On n’a pas tous les jours 20 ans »…  Cette chanson de Berthe Sylva trouve un certain écho quand on parle du festival de chorales de Bout du Pont de l’Arn. Né, officiellement, en 1998 sous l’impulsion de Gilberte Tailhades, l’événement fêtera donc ses 20 ans le dimanche 3 mars. « La manifestation a été créée lorsque l’association PADA (Présence Active des Aînés) a cessé d’exister. Cette association regroupait 15 villes et chaque année, un festival était organisé dans une des villes. Avec ma chorale du Peigne d’Or, nous étions adhérents. Quand tout cela s’est arrêté, nous avons lancé le festival que nous connaissons aujourd’hui », explique la célèbre fondatrice. Pendant des années, 4 à 5 chorales dont celle du Peigne d’Or se sont retrouvées à la salle polyvalente de Bout du Pont de l’Arn. Un festival bon enfant et très convivial. « Il est important de noter que ce festival a toujours été réservé aux plus de 60 ans et aux scolaires. Notre action porte aussi sur le bien être des adhérents. Environ la moitié de l’effectif est constitué de personnes qui ont plus de 70 ans, qui vivent seules et dont certaines sont handicapées », poursuit Gilberte Tailhades. Et il faut avouer que le pari a été réussi. Afin de célébrer comme il se doit cette vingtième édition, la municipalité et les organisateurs ont décidé de mettre les petits plats dans les grands.

Michel Etcheverry en vedette

Le 3 mars, les amateurs de chants ont donc rendez-vous à la salle polyvalente dès 14h. La mise en bouche sera réalisée par quatre chorales (Le Peigne d’Or, la chorale d’Aiguefonde-Saint-Pierre, celle de Pomas (Aude) et le groupe chant de l’école du village). Enfin le plat principal et le dessert seront servis par Michel Etcheverry, le grand chanteur basque. Ce dernier n’a pas hésité une seconde lorsque Bernard Prat, maire de Bout du Pont de l’Arn, l’a contacté. Réputé aux quatre coins de la France (il a fait l’Olympia en 2009), il sera sur scène avec ses cinq musiciens. Comme à chaque fois, il saura emporter le public au cœur de la chanson française. Des spectateurs qui plongeront également dans les chants traditionnels basques. L’après-midi du 3 mars prochain s’annonce belle.

Entrée gratuite
Inscription en mairie (05.63.97.55.60)