Non au 80 km/h !

26 avril 2018 à 17:06

C’est le message qu’ont voulu faire passer les élus du département ce jeudi matin par l’intermédiaire de leur président. Christophe Ramond avait invité les élus du canton Mazamet 2-Vallée du Thoré et la presse en mairie de Pont de l’Arn afin d’évoquer le passage de la limitation de vitesse sur les axes de 90 à 80 km/h. Jacques Barthès, adjoint au maire, représentait Bernard Prat pour l’occasion. Le président de l’exécutif départemental, entouré de Florence Estrabaud et Daniel Vialelle, tous les deux conseillers du canton, a jugé cette mesure prise par le gouvernement de « parisienne ». « C’est une double peine pour nos territoires ruraux surtout que la décision a été annoncée de façon unilatérale, sans concertation avec les élus locaux. » Ce dernier, tout comme les élus présents, demande des concertations pour que de meilleures solutions soient trouvées. « Nous devons plutôt agir sur les volets prévention, responsabilisation et répression avant de parler de ce genre de mesure », avant de poursuivre : « Dans le Tarn, en 2017, nous avons eu 24 morts sur les routes. C’est dramatique, je le conçois. Tous ont été causés soit par des vitesses vraiment excessives, soit par des abus (alcool, drogue, téléphone au volant, etc…). Chaque fois que nous ciblons des tronçons accidentogènes, nous réalisons les aménagements nécessaires pour les mettre en sécurité. Ce n’est pas l’abaissement de la vitesse qui réglera ces problèmes là. »

Et parmi les aménagements envisagés, les élus ont abordé la création d’un giratoire sur la D612 au niveau du restaurant L’Etable à Roussette. Ils se sont rendus sur place afin de voir l’absolue nécessité de ce projet.