Cérémonie du 18 juin : hommage aux Héros

21 juin 2021 à 14:26

Vendredi dernier, l’Appel du 18 juin 1940 a été célébré par les élus bout du pont de l’arnais en présence de Florence Estrabaud, conseillère départementale, Christian Carayol, maire de Pont de Larn, Olivier Fabre, maire de Mazamet, Jacques Calas, président du comité local de la FNACA et de quelques porte-drapeaux. Une cérémonie placée sous le signe du recueillement et de l’hommage. Hommage au Général de Gaulle qui a su dire non à la défaite. Hommage également à tous les hommes et les femmes qui ont combattu à ses côtés afin que la France retrouve sa liberté. Lors de son discours, Bernard Prat n’a pas manqué de rappeler tout cela. « Ce message [du Général de Gaulle] interdit la résignation alors que le gouvernement français venait de demander l’Armistice et s’apprêtait à débuter une collaboration honteuse et meurtrière. À ce moment précis, le peuple de France est partagé entre l’espoir et le découragement. Le Maréchal Pétain déchire les cœurs des Français gagnés par le pessimisme quand Charles De Gaulle tente de mobiliser toutes les forces pour reprendre le combat et ne pas céder à l’intolérable. Ce jour-là, depuis Londres, le général De Gaulle lançait un formidable message d’espoir au peuple Français. » avant d’ajouter : « L’appel du 18 juin 1940 résonne encore dans les mémoires de celles et ceux qui constituaient alors l’avant-garde d’une lutte pour défendre une certaine idée de la France, de la République et de ses valeurs «Liberté – Egalité – Fraternité». Au-delà des clivages, nous sommes toutes et tous par-delà nos différences sociales – culturelles – religieuses – philosophiques, les héritiers de cet appel. » Bernard Prat qui, avant de déposer la gerbe en présence de nombreux élèves de l’école, a rappeler que ces Résistants étaient « une inspiration pour nous tous. » L’édile bout du pont de l’arn a conclu en soulignant que « Nous, nous ne devons pas céder face aux différentes menaces que nous subissons ces dernières années. La France se doit de rester forte, de rester puissante et de rester souveraine. La France doit rester le pays que nous aimons ! »